Machine a coudre – Guide d’achat pour choisir la meilleure

Que ce soit pour des raisons artistiques ou simplement pour repriser ou retroucher quelques vêtements, une machine à coudre est toujours un bon investissement. On en trouve à tous les prix, certaines très basiques et d’autres bien plus complètes et performantes.

Dans ce comparatif, je vous propose une sélection des meilleures machines à coudre du marché, avec des tests et mon avis sur chaque modèle. On trouve de tout et n’importe quoi sur les sites de vente en ligne et c’est pour cette raison que nous avons sélectionné uniquement les machines à coudre les plus efficaces dans plusieurs gammes de prix.

Il y en a pour tous les profils, de la maman qui cherche à faire des économies, à la couturière confirmée qui dessine ses propres créations. Je suis sûr que vous trouverez votre bonheur !

Machine à coudre comparatif

KPCB 505 Singer Initiale PFAFF Passport 2.0
KPCB machine a coudre avis singer initiale avis Pfaff passport 2.0 avis
Mécanique ou Électronique Mécanique Mécanique Électronique
Nombre de points 12 18 70
Réglage Longueur du point
Réglage largeur du point
Points forts Pas chère - Légère - Simple à utiliser Super rapport qualité/prix - Bonne puissance - Réglages complets La plus complète - Tous les points sont possibles - Très puissantes - Très robustes
Points faibles Pas très puissante Un peu lourde Un peu chère
Note
Prix €€ €€€ €€€€

Machine à coudre : Tests et avis des meilleures

KPCB 505 Machine à coudre TailleMini : La meilleure pas cher

C’est pour moi la meilleure machine à coudre pas chère du marché. On peut toujours trouver moins cher, mais pas aussi polyvalent, et sûrement pas aussi solide et durable. Pour moins de 60 €, cette KPCB 505 est robuste et vous permet de repriser quelques vêtements de manière occasionnelle. Il y a une version mini à moins de 40 €, mais elle n’est clairement pas aussi pratique, ni aussi solide.

Avec la KPCB 505, pour un prix très correct, vous avez une véritable machine à coudre et pas un simple jouet qui finira à la poubelle au bout de quelques mois. Elle est assez compacte, avec 35 cm de haut pour 26 cm de long et 11 cm de large. Une poignée nous permet de la soulever et de la transporter facilement d’une pièce à une autre. Elle est livrée avec une aiguille de rechange, deux bobines de fil et deux canettes.

KPCB machine a coudre avis

Son utilisation est plutôt simple, il faudra bien évidemment savoir utiliser ce type d’outil. Quoi qu’il en soit, le remplissage et la mise en place de la canette ne pose aucun problème, et on va pouvoir choisir entre 12 types de points et régler la tension afin d’avoir un point parfaitement propre sur tout type de tissu. Du côté des accessoires, on note la présence d’un volant pour une utilisation manuelle, d’un coupe-fil et d’une lumière intégrée pour voir parfaitement où l’on coud.

On ne retrouve en revanche pas de réglage pour la longueur ou la largeur du point, comme c’est le cas sur les machines à coudre plus performantes que je propose plus bas. C’est donc clairement une machine à coudre pour débutants, et c’est souvent largement suffisant pour une utilisation domestique. Pour le prix, il n’y a rien à redire, c’est un très bon accessoire !

Avantages :
  • Petit prix
  • Facile à transporter
  • Légère
  • Simple à utiliser

Inconvénients :
  • Plastique un peu cheap
  • Pas un moteur très puissant
  • Pas de réglages pour la taille du point

Acheter Maintenant !
KPCB 505 Machine à coudre

La meilleure pas chère!


Homever Machine à coudre : Le bon rapport qualité/prix

On reste dans les entrées de gamme, mais avec une machine à coudre un peu plus solide et performante. Elle est conseillée aux débutants pour sa simplicité d’utilisation. Sa qualité de fabrication est très sérieuse, et son design plutôt sympa. Ses dimensions sont très contenues, avec seulement 30 cm de long pour 28 cm de haut et 13 cm de large. Elle n’est pas trop lourde et sa poignée nous permet de la transporter facilement.

Elle est livrée avec deux bobines de fils, deux canettes, un pied standard remplaçable (adaptable boutonnière), un outil pour enfiler le fil dans l’aiguille facilement, une aiguille de rechange, et une pédale à vitesse variable. C’est vraiment complet pour une machine à coudre à moins de 80 €.

homever machine a coudre avis

On apprécie cette Homever Machine à coudre pour son utilisation simple et pratique. La mise en place des bobines de fil ne pose aucun problème, le confort de manipulation est bon, et les fonctionnalités plutôt nombreuses. Il n’y pas de réglages de longueur ou de largeur du point, mais on trouve forcément notre bonheur avec 16 types de points préenregistrés. Un tableau et une molette nous permettent de choisir facilement le point qu’on souhaite utiliser.

Un volant pour une utilisation manuelle de l’aiguille est intégré, ainsi qu’une lumière LED pour éclairer correctement le tissu, et un coupe-fil toujours bien pratique. Une fonction de couture inversée est aussi de la partie et on va évidemment pouvoir sélectionner la tension idéale selon le tissu ou l’épaisseur de tissu qu’on souhaite coudre. Ce n’est pas un jouet, c’est un véritable outil performant, vendu à un prix très compétitif. Je la conseille à tous les débutants !

Avantages :
  • Petit prix
  • Design sympa
  • Simple à utiliser
  • Puissance correcte

Inconvénients :
  • Peu d’accessoires fournis
  • Pas de réglages pour la taille du point

Acheter Maintenant !
Homever Machine à coudre

Le bon rapport qualité/prix


Singer Initiale : Une valeur sûre

On passe dans la catégorie des vraies machines à coudre sérieuses ! La Singer Initiale est la machine à coudre d’entrée de gamme du fabricant américain, mais c’est déjà du très bon matériel. On retrouve une qualité de fabrication excellente pour le prix, avec des plastiques robustes, des boutons parfaitement intégrés, et on sent immédiatement que c’est un accessoire durable qu’on pourra utiliser pendant de nombreuses années. Toutes les couturières connaissent la solidité des machines à coudre Singer.

On peut acheter la machine seule, elle est fournie avec un jeu d’aiguilles, deux bobines de fil (noir, blanc), un dé à coudre, et quelques accessoires indispensables pour se lancer immédiatement. Il existe aussi un pack pour quelques euros de plus, avec 14 bobines de fil de plusieurs couleurs, 4 canettes, des ciseaux, du ruban, des épingles, etc. C’est plutôt bien pour celles et ceux qui démarrent de zéro, vous aurez tout le nécessaire pour attaquer sérieusement vos premières retouches ou vos créations.

singer initiale avis

Les machines Singer sont généralement assez simples à utiliser. C’est le cas de cette Singer Initiale. Les canettes se remplissent facilement, la mise en place d’une aiguille ne pose aucun problème, et on va pouvoir commencer à coudre très rapidement.Vous avez le choix entre 10 points différents, et le point zigzag est réglable sur 8 positions pour gérer la largeur. C’est suffisant pour la plupart des utilisations, que ce soit pour un ourlet, une boutonnière ou une couture plus fantaisiste.

Vous pouvez évidemment régler la tension, mais aussi la longueur du point, avec 4 longueurs différentes. Pour choisir le point et sa taille, il suffit de tourner 2 molettes, c’est simple et ergonomique. Un mode “couture inversée” est bien sûr présent, et vous avez toujours le volant pour une utilisation manuelle et plus de précision. La puissance est excellente, on peut coudre 3 épaisseurs d’un bon jean sans aucun problème. Bref, c’est presque du matériel de pro, pour un usage domestique.

Avantages :
  • Belle puissance
  • Superbe qualité de fabrication
  • Simple à utiliser
  • Réglages des points en longueur et en largeur

Inconvénients :
  • Un peu lourde

Acheter Maintenant !
Singer Initiale

Une valeur sûre


Singer Simple : La plus complète à un prix correct

On reste chez Singer, avec une machine à coudre qui s’approche grandement des machines professionnelles, mais pour un prix bien plus contenu. La Singer Simple est pensée pour répondre aux besoins des couturiers expérimentés, mais reste très accessible pour les débutants. Sa qualité de fabrication est très sérieuse, avec un niveau de finition superbe. C’est vraiment un bel outil, solide et durable, avec un châssis entièrement métallique.

Comme la plupart des machines Singer, elle est disponible en deux packs. Le premier est déjà bien équipé, avec un pied multi-usage, un pied fermeture éclair, un pied boutonnière, un pied pour la pose de bouton, un découseur, un étrier pour bobine, un guide de couture, 3 canettes, et quelques outils ainsi que de l’huile pour l’entretien de la machine à coudre. Le second pack ajoute de nombreuses bobines de fil, des canettes supplémentaires, des ciseaux, des aiguilles, des épingles et tout un tas d’accessoires pour avoir un équipement complet dès le départ.

singer simple avis

C’est une machine très simple à utiliser. Elle possède notamment un enfilage automatique du fil dans le chas de l’aiguille, pour ne pas perdre la moindre seconde. On peut choisir entre 32 points différents, dont 1/3 sont ajustables en longueur et en largeur. Il n’y a quasiment aucune limite, on va pouvoir faire tous les points qu’on souhaite, des plus classiques aux plus fantaisistes. Il y a deux molettes et un code couleur, pour faire nos réglages.

La puissance est superbe, on peut coudre rapidement et attaquer des tissus très épais sans aucun problème. Il y a un mode automatique pour la tension, qui s’adapte plutôt bien à la plupart des tissus, mais on peut choisir la tension parfaite si on est vraiment pointilleux. On peut vraiment travailler sur tous les types de tissus, même les plus élastiques, avec du fil adapté. Si vous cherchez une machine à coudre vraiment performante pour la maison, alors foncez sur cette Singer Simple, vous ne regretterez pas.

Avantages :
  • Très puissante
  • De nombreux types de points
  • Réglages du point en longueur et en largeur
  • Superbe qualité de fabrication
  • De nombreux accessoires fournis

Inconvénients :
  • Un peu lourde

Acheter Maintenant !
Singer Simple

La plus complète


PFAFF Passport 2.0 : La meilleure machine à coudre !

Si vous avez un gros budget et que vous cherchez ce qui se fait de mieux, alors cette PFAFF Passport 2.0 est un sûrement l’un des meilleurs choix possible. C’est une machine à coudre pro, vendue avec sa boite de transport, tout un lot d’accessoires et des bobines de fil pour commencer à coudre immédiatement. Elle est complètement électronique, avec un écran LCD qui nous permet de choisir le type de point.

La qualité de fabrication est bien sûr impeccable, avec des finitions dignes d’un outil de ce prix. C’est du solide, on va la conserver et l’utiliser pendant de très nombreuses années et elle est garantie 5 ans par le fabricant. PFAFF est une compagnie allemande, qui a toujours proposé des machines à coudre très qualitatives et durables. Des modèles qui ont plus de 30 ans fonctionnent toujours très bien aujourd’hui.

Pfaff passport 2.0 avis

La Passport 2.0 porte ce nom, parce qu’elle est prévue pour être emportée partout. Elle n’est pas trop lourde, avec ses 6 kg, et sa taille est plutôt contenue pour une machine à coudre de cette qualité. Du côté des performances, rien à dire, vous pouvez coudre des tissus très épais, en les triplant, rien ne résiste à l’aiguille de cette machine.

Elle ne vous limite pas à la retouche, c’est une machine à coudre qu’un couturier créateur peut sans problème utiliser. Vous avez le choix entre 70 points différents, dont vous pouvez régler la largeur ou la longueur. Points classiques, points décoratifs, points de patchwork, points de Paris, boutonnières ou points de satin, vous pouvez tout faire et laisser place à votre inventivité.

Bref, c’est du super matériel, probablement trop complet pour un débutant, mais parfait pour le couturier qui souhaite progresser ou pour celui qui a pour passion la création de vêtements. On ne regrette jamais l’achat d’une machine à coudre PFAFF !

Avantages :
  • Qualité de fabrication très sérieuse
  • Garantie de 5 ans
  • Écran LCD
  • Super puissance
  • 70 points réglables en longueur et en largeur

Inconvénients :
  • Un peu chère… Le prix de la qualité !

Acheter Maintenant !
PFAFF Passport 2.0

La meilleure


Comment bien choisir sa machine à coudre ?

machine a coudre bien choisir

On ne choisit pas une machine à coudre par hasard. Votre niveau, l’utilisation que vous souhaitez en faire, vos envies créatives, le type de tissu que vous souhaitez travailler, ou bien évidemment votre budget, il faut se poser les bonnes questions pour commander l’outil le mieux adaptés à vos besoins. Voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix.

Des différences de prix importantes

On trouve des machines à coudre de bonne qualité à 50 € et d’autres bien plus performantes à plus de 500 €. Il n’est pas évident pour un profane en couture de comprendre les différences entre des outils ayant des différences de prix aussi importantes. Il y a en réalité 3 types de machines, en entrée de gamme, en milieu de gamme et haut de gamme.

La machine à coudre pas chère

En entrée de gamme, entre 50 € et 100 €, on trouve déjà de très bonnes machines à coudre, qui sont souvent suffisantes pour les débutants, souhaitant réaliser quelques travaux de couture plutôt occasionnels. Ce sont, la plupart du temps, des machines à coudre mécaniques, moins chères que les machines électroniques, qui proposent entre 10 et 20 points différents, avec un pied presseur basique.

Si vous souhaitez faire quelques retouches de temps en temps sur vos vêtements ou repriser ceux des enfants, une machine à coudre pas chère est largement suffisante. Elle est cela dit peu évolutive, et forcément moins durable que les machines plus chères. Si vous finissez par attraper le virus de la couture, vous aurez sûrement besoin d’une machine à coudre plus robuste et plus performante.

La machine à coudre en milieu de gamme

Entre 100 € et 250 €, c’est déjà un petit investissement. On trouve cependant des machines à coudre de marque réputée, telles que Singer notamment, qui sont parfaites pour toutes les couturières ou tous les couturiers qui débutent mais veulent progresser. Elle sera plus agréable à utiliser, plus puissante qu’une machine à coudre d’entrée de gamme et va offrir tout un tas d’options créatives et d’accessoires supplémentaires.

Ça n’est pas une machine à coudre pensée pour être utilisée tous les jours de manière intensive, mais elle offre quasiment toutes les options d’une machine à coudre pro. Vous allez pouvoir choisir un point parmi plusieurs dizaines de modèles, gérer la longueur ou la largeur du point, et avoir plusieurs pieds presseurs à disposition. C’est la machine à coudre idéale lorsqu’on fait de la couture pour nos loisirs.

La machine à coudre haut de gamme

Au-dessus de 300 €, on trouve des machines à coudre que je conseille plutôt aux couturières expérimentées. C’est un équipement complet, avec de nombreux pieds presseurs et tout un tas d’accessoires pour ne jamais être limité. Souvent, ce sont des machines électroniques, qui vont apporter une utilisation plus fluide et un réglage de la taille du point plus précis. Vous aurez également accès à un nombre de points bien plus important, pour tous vos types de travaux.

En plus d’offrir des possibilités créatives supplémentaires, une machine à coudre haut de gamme possède une garantie toujours plus longue, des révisions offertes, et donc une durabilité forcément plus importante. Si vous avez le budget, que vous êtes un(e) couturier(ère) passionné(e) ou un débutant plein d’ambition, alors foncez, vous ne regretterez jamais cet achat.

Une machine à coudre mécanique ou Électronique ?

machine a coudre bien choisir

C’est forcément une question que vous allez vous poser au moment de choisir votre machine à coudre : « Mécanique ou électronique ? ». Dans tous les cas, la machine fonctionnera à l’électricité et sera activée par une pédale, et sur une machine électronique, un volant est toujours présent pour une utilisation manuelle plus lente et plus précise.

La différence entre les deux types de machine se fait au niveau des réglages. Une machine à coudre mécanique possède des réglages mécaniques, alors que la machine à coudre électronique se règle via quelques boutons et un écran LCD ou digital.

La force d’une machine mécanique, c’est sa solidité. Même si elle est moins chère, elle s’entretient facilement et peut être réparée à moindre frais. Une machine électronique nécessite une révision plus coûteuse.

En revanche, la machine à coudre électronique permet des réglages plus précis et donc plus fins. On va régler la longueur et la largeur avec beaucoup plus d’amplitude et de précision. La prise en main est forcément plus aisée, c’est beaucoup plus ergonomique, que l’on soit débutant ou couturier expérimenté.

On pourrait comparer les machines à coudre à des voitures. Un modèle mécanique n’a pas de direction assistée, de vitre électrique, de siège chauffant, etc. Le confort d’utilisation d’une machine à coudre électronique est nettement meilleur, et on va plus facilement faire un travail de qualité. Forcément, le prix s’en ressent.

Attention aux machines à coudre électroniques pas chères, à moins de 150 €, qui sont généralement de très mauvaises qualités. Les réglages sont simples, mais l’utilisation est rarement pratique, et la durabilité souvent très mauvaise. Si vous avez moins de 150 €, alors optez plutôt pour une machine à coudre mécanique, qui sera sûrement de bien meilleure qualité.

Les types de points

Si votre but est surtout de réparer quelques vêtements, alors n’importe quelle machine devrait faire le job. Il ne faut pas se laisser berner par un nombre de point grandiose. Certaines machines proposent plus de 150 points différents, mais à moins que vous soyez très créatif, vous n’en aurez vraiment besoin que d’une dizaine.

Il faut au moins s’assurer que votre machine à coudre propose les 3 points de couture de base, à savoir :

  • Le point droit
  • Le point zigzag
  • Le point boutonnière

On va préférer également un point boutonnière à 1 temps automatique, plutôt qu’un 4 temps. En effet, une mention « boutonnière en 4 temps » indique que vous devez modifier des paramètres 4 fois pour coudre tous les côtes de la boutonnière. Pour faire une chemise complète, vous passerez beaucoup de temps.

Bien sûr, selon votre niveau, les créations que vous souhaitez entreprendre ou bien les tissus que vous désirez coudre, il faudra certains points plus spécifiques. Il y a notamment des points précis pour travailler sur les matières élastiques, ou d’autres pour faire des ourlets parfaitement réalisés.

Le réglage de la longueur et de la largeur du point

Les machines à coudre d’entrée de gamme vous proposent généralement des points différents, mais vous n’aurez pas la possibilité de régler la longueur du point et encore moins la largeur. De ce fait, vous serez forcément limité pour travailler certains types de tissu et pour reproduire des points identiques à ceux de certains vêtements.

En milieu de gamme, vous aurez généralement toujours la possibilité de modifier la longueur du point, et quelques machines permettront aussi de jouer sur la largeur du point. Quand on peut régler ces deux variables, le champ des possibilités est forcément plus grand.

Attention toutefois, certains points sont verrouillés sur une longueur et une largeur bien précise, et ne peuvent pas être modifiés. Par exemple, pour un point droit, on ne règle que la longueur, mais pas la largeur. À l’inverse, pour un point zigzag, on va pouvoir régler les deux paramètres.

La puissance du moteur

machine a coudre bien choisir

Les fabricants communiquent assez peu sur la puissance de leurs machines à coudre. Ils donnent une puissance en watts, mais ça n’indique finalement rien de très intéressant. Pour connaître la puissance d’une machine, il faut forcément l’utiliser.

Sans grande surprise, plus on monte en gamme, et plus la puissance est importante. On va alors pouvoir travailler plus vite, bénéficier parfois d’un régulateur de vitesse et surtout travailler sur des tissus plus épais ou plus résistants.

Dans mon comparatif, j’ai fait en sorte de vous proposer uniquement des machines à coudre avec des moteurs performants pour le prix. Il y a évidemment des différences importantes entre une machine d’entrée de gamme et une machine haut de gamme, mais le rapport qualité/prix est toujours très bon.

Le poids et l’encombrement

En règle généralement, le poids d’une machine à coudre de bonne qualité va varier entre 4 et 12 kg. On peut cela dit trouver quelques machines mécaniques d’entrée de gamme qui ne dépassent pas les 3 kg. C’est un critère qui peut avoir son importance si vous souhaitez vous déplacer souvent avec votre matériel.

Certaines couturières retoucheuses, se déplacent à domicile pour adapter certains de vos vêtements sur-mesure. Dans ce cas, on apprécie d’avoir un équipement léger, avec une housse de transport ou au moins une poignée sur le haut de la machine.

Fonctionnement et utilisation d’une machine à coudre

C’est en 1852 qu’un inventeur américain du nom d’Isaac Singer, met au point la première machine à coudre. Elle sera alors utilisée par les professionnels, et il faudra attendre 1900 pour que les ménagères puissent en avoir une à la maison.

Les machines ont bien sûr beaucoup évoluée depuis, mais le principe reste le même. Notre machine va faire un nœud avec deux fils, et créer une chaîne afin de former une couture. On a donc deux fils :

  • L’un qui vient du dessus depuis la bobine
  • L’autre qui vient du dessous depuis la cannette

Lorsqu’on active la machine à coudre, les fils viennent s’entrecroiser et forment un nœud. On le nomme « point de couture ». Au final, grâce à son moteur et à sa vitesse d’exécution, la machine à coudre reproduit un point que les couturiers savent faire à la main, mais beaucoup plus rapidement.

Un pied de pression nous permet de maintenir le tissu, et des griffes viennent entraîner le tissu d’avant en arrière, ou inversement, pour que la couture se forment. Le couturier doit alors simplement guider le tissu pour avoir une couture parfaite.

La machine peut être activée manuellement avec le volant, ou mécaniquement en appuyant sur la pédale, qu’on nomme également le rhéostat. Le premier permet une utilisation lente, qu’on utilise surtout pour mettre en place le fil, et c’est surtout la pédale qu’on va utiliser pour travailler.

Le rhéostat est une pédale similaire à un accélérateur. Plus on appuie, et plus on va développer de puissance. Au début, on va appuyer doucement, puis plus on aura l’habitude, plus on utilisera la vitesse maximale. On va également ralentir lorsqu’on devra travailler en précision.

Quelques conseils d’utilisation

machine a coudre bien choisir

On essaie toujours de travailler dans les meilleures conditions possible et pour ce faire, quelques règles doivent être respectées :

  • Asseyez-vous sur une chaise, bien en face de la machine à coudre, et essayez de garder le dos bien droit. Votre chaise doit être à la bonne hauteur, vous ne devez pas courber le dos, ni lever les bras.
  • Vous êtes placé en face de l’aiguille, pour voir là où vous cousez.
  • La main gauche se place près du pied de pression afin de correctement guider le tissu, sans tirer dessus et sans effort.
  • La pédale s’utilise avec le pied que vous préférez. On pose le talon bien au sol, et c’est le bout du pied qui vient presser le rhésotat.

La mise en place de la canette

Une cannette est bobine qui va accueillir une partie du fil. On va tout d’abord devoir la remplir. Pour cela, il faudra suivre les indications du fabricant. Une fois suffisamment remplie, on la met en place à l’intérieur de la machine, parfois dans un compartiment sous le pied presseur, ou bien sur le dessus du plateau.

Bien enfiler le fil

La cannette en place, il faut placer la bobine de fil, et correctement l’enfiler jusqu’à l’aiguille. Il faut suivre le chemin d’enfilage, la plupart du temps, on part du haut à gauche, on passe dans un engrenage, puis dans un crochet plus bas, et enfin dans l’aiguille. Il y a une rainure sur l’aiguille, puis un trou au bas de cette dernière.

Choisir le bon point

Une fois le fil correctement enfilé, il faut faire les différents réglages. Que la machine à coudre soit mécanique ou électronique, vous devez sélectionner le point que vous souhaitez utiliser pour la couture, et sur certaines machines, vous pouvez régler sa longueur et sa largeur.

La tension va également devoir être bien réglée, pour obtenir des points bien propres. Si on tend trop, le fil risque de casser, et si on ne tend pas assez, les points ne seront pas serrés correctement. Certaines machines à coudre ont un système de tension automatique. D’un tissu à un autre, d’une épaisseur à une autre, la tension sera différente. Avec l’expérience, vous saurez comment effectuer ce réglage. Au début, il faudra faire quelques tests.

Prenez le temps !

Voilà, vous connaissez déjà les bases de la couture à la machine ! Avant de vous lancer dans vos premières créations, n’hésitez pas à faire des tests. Prenez le temps de travailler lentement, de voir les différences d’un point à un autre lorsque vous modifiez la tension.

Il faut aussi essayer des types de fil ou des marques de fil différentes. Même lorsque vous aurez pris confiance, il faudra toujours tester les matières, les épaisseurs et les fils, pour ne pas gâcher certains tissus coûteux.

La couture est accessible à tout le monde, même les enfants à partir de 10 à 12 ans, peuvent utiliser une machine à coudre. C’est un métier, mais ça peut aussi devenir une passion. Recoudre le trou dans le pantalon d’un de nos enfants, c’est déjà gratifiant, mais dessiner et coudre son premier vêtement provoque un sentiment vraiment grisant, que je vous souhaite de connaître !